Recherche
 
separateur separateur separateur separateur separateur separateur separateur separateur separateur
 
     
 
top
separateur
separateur
separateur
separateur
foot

top
separateur
separateur
separateur
separateur
foot

top
separateur
separateur
separateur
separateur
foot

Google

 

 

Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco


La vue satellite

Agrandir le plan

Lieu : France, Côte d'Azur, Monaco

Le 13.09.1982, Grace Kelly, princesse de Monaco, rentre de la résidence de Roc Agel vers la principauté, accompagnée de sa fille Stéphanie âgée de 17 ans. Un témoin dit avoir vu la voiture en perte de maîtrise. Dans un virage serré la voiture quitte la route et s'écrase 30 mètres plus bas sur le parking d'une propriété. La princesse Grace décèdera le lendemain, le 14.09.1982 des suites de ses blessures. Sa fille Stéphanie a été sérieusement blessé lors de l'accident.
Le lien Virtual Earth donne une vue en 3D du lieu...

Lien Google Earth sur Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco
Lien Google Maps sur 'Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco'
Lien Virtual Earth sur 'Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco'
Vision Bird's eye de Virtual Earth disponible pour ce lieu

street view Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de MonacoStreet View est disponilbe pour ce lieu sur Google Earth et Google Maps

La vue streetview

Agrandir le plan

Une vue en Streetview.


Photo
Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco
Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco

Une vue d'époque du virage du tragique accident



Image Bird's eye de Virtual Earth
Bird's eye Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de Monaco

Depuis la vue Virtual Earth, on voit une vue aérienne rapprochée du lieu



La vidéo

Retour...


Faire un lien sur Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de MonacoEnvoyer à un ami Lieu de l'accident de la princesse Grace Kelly de MonacoPartager sur del.icio.usPartager sur diggPartager sur facebookPartager sur twitterImprimer cet article